L’histoire de la bille dans la canette de Guinness

L’histoire de la bille dans la canette de Guinness

BiÉROLOGiE - Passion Pression

Ah la GUINNESS®, cette bière mythique ! Elle est réputée pour sa robe bien noire, ses bulles qui descendent en cascade ou encore pour sa brasserie emblématique située à Dublin. Mais il y a une petite chose qu’on ne sait pas encore d’elle. Une petite chose de la taille d’une bille.

Une fois votre canette de GUINNESS® terminée, est-ce que vous avez déjà entendu un bruit ? Une sorte de roulement, puis de clic-clac. Faites le test, penchez-la et tendez l’oreille. Mais d’où provient ce bruit étrange ? 

 

  • Réponse A : c’est une illusion à cause des bulles sur les parois et de l’air qui entre dans la canette 

  • Réponse B : c’est le bruit d’une pièce irlandaise qu’on ne met que dans certaines canettes 

  • Réponse C : c’est une espèce de mini-balle de ping-pong qui a été glissée à l’intérieur de votre canette. 

 

Et la bonne réponse est la… C ! ✅

 

On appelle ça le “floating widget”, littéralement traduit par “truc qui flotte”, mais on peut aussi l’appeler “la bille flottante”. Cette bille mesure environ 3 cm de diamètre, elle est située juste en-dessous du couvercle, et sert à recréer les qualités de la GUINNESS® servie en pression. 

La présence de cette bille ne date pas d’hier… Après des années de recherches et de développement, elle a finalement vu le jour en 1988. Quelques temps après, en 1991, la petite bille devient grande : elle remporte le “Queen’s award for technological achievement” (le Prix de la Reine de la réussite technologique). En 1999, GUINNESS® Draught est lancé en bouteille, incluant le “floating widget”. Depuis, on retrouve cette bille dans tous les contenants Draught de GUINNESS®.  

 

Généralement les bières pressions sont tirées avec du CO2, mais la GUINNESS®, qui ne fait rien comme les autres, elle, est tirée avec de l’azote. Les bulles de l’azote sont minuscules, et c’est l’utilisation de ce gaz qui rend sa mousse si fine et si crémeuse. 

Du coup, pour recréer cet effet pression, on a ajouté cette petite boule remplie d’azote sous pression juste en-dessous de la capsule d’ouverture. Quand on ouvre la canette, un jeu de pression se forme et la petite boule libère tout son gaz dans la bière. Ce processus imite exactement le tirage d’une GUINNESS® en pub. 

Le mieux pour que l’expérience soit optimale est de servir votre GUINNESS® dans un verre, et hop voilà vous vous croyez à Dublin.