Quand la bière nous en fait voir de toutes les couleurs

Quand la bière nous en fait voir de toutes les couleurs

BiÉROLOGiE - Passion Pression

Blonde dorée, nacrée, ambrée, cuivrée, brune, noire, rousse… La bière reflète bien des couleurs différentes. Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Couleur bière 

 

Souvent on sait qu’on préfère les bières blondes, ou plutôt les ambrées, voire parfois les brunes. Mais au final, qu’est-ce qui donne à la bière ces différentes couleurs ? Est-ce que c’est l’utilisation de différentes céréales ou bien l’ajout de colorant ? Eh non, rien de tout ça. Le responsable de ces changements de couleur, c’est le malt. A la base le malt c’est de l’orge de brasserie qui va subir une transformation : le maltage. C’est à ce moment-là qu’il change de couleur, selon le niveau de torréfaction, et qu’il va donner à la bière sa couleur. Un peu comme pour nos tartines de pain le matin : plus on les fait cuire, plus elles deviennent foncées. C’est pareil avec le malt, si vous le torréfiez très légèrement, il aura tendance à être assez clair et donnera une bière blonde. Alors que si vous le torréfiez vraiment, il pourra devenir plus brun et proposer des bières très foncées comme par exemple la Guinness. Et c’est aussi cette torréfaction qui donne parfois un petit goût de café ou de chocolat. 

 

Tout est dans la nuance 

 

Evidemment, il n’existe pas uniquement les couleurs mentionnées ci-dessous, il y a de nombreuses nuances. D’ailleurs, la couleur varie en fonction de la torréfaction du malt mais aussi de l’assemblage de différents malts dans la bière, vous imaginez donc que la palette de couleur est très très large, digne d’une palette de peintre. 

 

Pour catégoriser et définir les couleurs de la bière, on utilise l’EBC - European Brewing Convention. La Convention Européenne de Brassage a mis au point une classification de la couleur des bières, avec une mesure qui s’appelle logiquement l’EBC. Par exemple, une bière blonde se situe entre 6 et 12 EBC quand une bière noire est quant à elle à plus de 60 EBC.

 

Exercice pratique 

 

Difficile de parler de couleurs sans les montrer, alors voilà un petit florilège des couleurs de bière que l’on retrouve le plus souvent et le type de bières auxquelles elles sont associées. 

 

On commence avec la plus claire : la blanche (01-02). Elle ne fait rien comme les autres. Quand on dit bière blanche, on devrait plutôt en réalité plutôt dire “bière de froment”. Eh oui, les bières blondes classiques sont brassées avec du malt d’orge, alors que “les bières de froment” doivent avoir au minimum 30% de malt de blé pour être blanche. 

 

La blonde (03-07), la grande classique ! Celle que l’on voit un peu partout. Cette bière tire souvent sur le blond très clair et possède une légère amertume. Elle se déguste facilement, et n’a pas un taux d’alcool très élevé. On retrouve dans cette catégorie les Lagers plus légères en goût, ou celles qui ont un goût plus marqué comme les Pils ou Pilsners. 

 

La rousse (08-11) est brassée à partir de malts blonds, caramels, ambrés ou encore de l'orge grillé non-malté, qui lui donnent sa couleur. Elle est généralement rougeâtre, un peu alcoolisée et légèrement sucrée. Elle possède des notes de caramel, de noisette ou de réglisse et n’est pas très amère. Ici on retrouve la très typique Irish Red Ale, ou les Amber Ales. En France, on parle plutôt de bière ambrée pour parler des rousses qui sont souvent des bières venues des pays anglophones. 

 

L’ambrée (12-15) possède une robe or qui peut tirer vers le cuivre. Dans cette catégorie on peut avoir des ambrées de couleur assez claire et d’autres bien plus foncées. Les malts sont un peu plus torréfiés que pour les bières blondes classiques, ce qui lui confère des arômes de réglisse ou encore de fruits secs. Dans cette catégorie on retrouve les Pale Ales, les IPA, les Bocks, les Bitters voire même parfois quelques Lagers. 

 

La brune et la noire (16-28), on les aime pour leur caractère qui vient de leurs malts très torréfiés. Leur robe est souvent acajou et peut tirer vers le très noir. Les bières brunes et noires ont des notes de café, de cacao ou même de pain d’épices. Elles ont souvent une mousse fine et crémeuse, comme la Guinness. Pour les styles de bières, on retrouve dans cette catégorie les Porters, les bières doubles d’Abbaye ou les Stouts, Impériales Stouts, Milk Stouts etc...