bières, verres à bière, bière IPA

4866 vues

Qu’est-ce qu’une bière IPA ?

On la retrouve dans tous les bars tendances et on l’apprécie sans bien savoir ce dont il s’agit exactement… Vous l’avez reconnue, c’est la bière IPA (à prononcer « aïe-pi-é », à l’anglaise) ! On vous dit tout sur les origines de cette bière  riche en houblon !

 

Un peu d’histoire : la bière IPA est initialement anglaise et indienne !

 

Au 18ème siècle, les Anglais envoyaient vers leurs colonies aux Indes des Pales Ales - c’est à dire des bières blondes classiques - pour les colons anglais qui se trouvaient sur place.

 

Or, le voyage en bateau entre l’Angleterre et l’Inde était long et tumultueux : il pouvait durer jusqu’à 5mois. Les cargaisons subissaient des changements de température importants. A cause de tout cela, les bières arrivaient souvent en piteux état.

 

Les brasseries de l’époque eurent alors l’idée de créer une bière plus forte en alcool et plus houblonnée qu’une bière « Pale Ale ».

 

Les propriétés antiseptiques du houblon (grâce aux huiles essentielles qu’il contient) permettaient en effet de préserver la bière et d’empêcher la prolifération des bactéries. Ainsi elle pouvait mieux supporter l’intensité du voyage et conserver ses qualités gustatives.

 

La IPA (India Pale Ale) était née !

Cette bière conçue spécialement pour l’Inde eut un franc succès jusqu’à ce que la pasteurisation de la bière entre en scène. En effet, dès 1863, la pasteurisation permit de détruire très simplement les bactéries présentes dans la bière. L’utilisation de fortes quantités de houblon tomba alors en désuétude, et l’India Pale Ale sombra dans un long oubli.

 

Origines anglaises et renaissance américaine

 

Il fallut attendre les années 1970 pour que cette bière houblonnée revienne sur le devant de la scène. A ce moment-là, de nombreux brasseurs américains créèrent des micro-brasseries pour donner naissance à des bières artisanales. Ils revisitèrent d’anciennes recettes anglaises et les brassèrent avec des malts, des houblons ou des levures américaines. L’India Pale Ale venait de renaître sous une nouvelle forme, qu’on appelle la bière IPA américaine ou « American IPA ».

 

La version américaine se distingue des versions européennes notamment à cause du houblon utilisé. En effet les variétés de houblon que l’on trouve aux Etats-Unis sont bien plus aromatiques que la plupart des houblons européens. Ils ont des goûts d’agrume qui n’existent presque pas en Europe. 

 

Certaines micro-brasseries américaines brassent aussi une IPA plus forte en goût, avec un taux d’alcool plus important, et plus houblonnée que la version classique. Cette India Pale Ale dont les caractéristiques sont amplifiées s’appelle Impérial IPA ou Double IPA.

 

Le retour en Angleterre : l’English IPA

 

Evidemment, les brasseries anglaises se devaient de suivre le mouvement. Pas question que cette bière aux origines britanniques devienne une histoire exclusivement américaine !

 

Des brasseries redonnèrent vie à la recette originale en la brassant avec des levures et des houblons anglais. L’IPA anglaise se distingue par une agréable amertume en bouche, et elle titre entre 5 à 7 degrés d’alcool.

 

Des India Pale Ale françaises, irlandaises, belges…

 

En France, en Belgique, en Hollande, en Irlande et partout dans le monde, des micro-brasseries produisent également de la bière IPA. Cette tendance en plein essor a des amateurs aux quatre coins du globe.

 

Leur goût varie d’une brasserie à l’autre, mais elles ont des traits communs : être un peu plus alcoolisées et plus houblonnées qu’une bière classique.

 

Le surplus de houblon renforce l’amertume de la bière. Egalement, on ressent mieux ses arômes, qui peuvent être des notes d’agrumes, de fruits exotiques et de caramel, en fonction du houblon utilisé.

 

Il existe toutefois plus de 500 variétés de houblons : les différences peuvent donc être immenses d’une India Pale Ale à une autre ! Et ce n’est pas tout : les brasseurs n’utilisent pas toujours les mêmes malts et les mêmes levures, et ont leurs propres méthodes de brassage. L’imagination des brasseurs fait toute la différence !

 

Envie d’en savoir plus sur les levures ? Découvrez notre article « Levures de bières, levez-vous ! »

 

Une bière artisanale… mais pas seulement !

 

Cette bière houblonnée n’est pas réservée aux petites brasseries artisanales. L’expert de la bière irlandaise Guinness a créé sa propre India Pale Ale. Brassée à partir de cinq houblons différents, la Guinness Nitro IPA titre à 5,8% d'alcool.

 

Comment est brassée la bière IPA ?

 

Pour contenir plus de houblon qu’une bière classique, l’IPA exige un processus de fabrication particulier en deux étapes.

 

D’abord, du houblon est mélangé avec du malt d’orge au départ du processus de fabrication, comme pour n’importe quelle bière.

 

Une dose de houblon supplémentaire est ajoutée après la fermentation.

 

Le paradoxe de l’India Pale Ale : une bière qui se boit bien fraîche

 

A l’origine, le houblon de l’IPA servait uniquement à la conservation de la bière. Son goût amer caractéristique disparaissait au bout de quelques semaines. Après 5 mois de trajet, les bières arrivaient en Inde sans goût de houblon : seule la saveur maltée survivait au voyage.

 

Aujourd’hui, tout a changé car c’est justement le goût de houblon que les amateurs d’IPA apprécient. Cette bière doit donc être consommée rapidement et lorsqu’elle est transportée d’un continent à un autre, c’est désormais dans des conteneurs réfrigérés, pour mieux préserver ses arômes.

 

Elle n’est donc pas prévue pour être gardée (à la différence des bières de garde), mais pour être consommée rapidement.

 

De bière longue conservation à bière à consommer rapidement, l’India Pale Ale a décidément une histoire à part !

 

Quelle bière classique se rapproche le plus d’une IPA ?

 

Vous avez envie d’une IPA mais aucun magasin n’en propose près de chez vous ? Pour vous rapprocher du goût d’une IPA, vous pouvez goûter des bières fortement houblonnée, telles que Kronenbourg 7,2, la Kronenbourg Alsace ou une Kanterbräu.