On pose les bases du beer-pairing

On pose les bases du beer-pairing

A LA MAiSON - Beer pairing

On vous parle souvent d’accords mets et bières, d’idées d’associations originales à tester.

Alors maintenant que vous connaissez des idées sympas à tester, à vous de créer vos propres accords et de tester de nouvelles combinaisons osées ! Pour vous accompagner, voilà un petit guide du beer-pairing. 

 

 

Il y a trois grands principes à prendre en compte pour un beer-pairing réussi :  

 

1. La résonance 

C’est le principe de base du beer-pairing et aussi le plus facile à réaliser. Ici, on veut que les goûts se répondent, que votre bière fasse écho aux saveurs de votre plat et inversement. Par exemple, l’accord d’un gâteau au chocolat et d’un Stout est un accord de résonance puisque le côté sucré et torréfié du stout rappelle la douceur et la puissance du chocolat. 

 

Guinness (notes de café de caramel) + chocolat = 

La Brooklyn East IPA (notes d’agrumes et de fruits tropicaux) + fruits exotiques = 

 

 

2. La complémentarité 

C’est un accord que l’on retrouve souvent en cuisine et que l’on propose à ses convives sans même s’en rendre compte. Par exemple, quand vous servez une tranche de saumon fumé, vous l’accompagnez très souvent d’une rondelle de citron, pas vrai ? Eh bien ça c’est l’accord de complémentarité. On utilise un goût pour compléter une autre saveur afin de créer la meilleure association possible. Pour reprendre l’exemple du saumon, à la place du citron vous pouvez accorder ce plat à une bière blanche aux notes d’agrumes pour compléter le goût iodé du poisson. 

 

1664 Blanc (notes d’agrumes, de citron) + saumon = ✅

Pietra Rossa (aromatisée au jus de cerise) + chocolat = ✅

 

 

3. Le contraste 

Celui-ci est assez différent des autres puisqu’il s’agit de créer un déséquilibre, mais toujours dans le but de rendre le plat le plus savoureux possible. En gros, si vous servez un plat très riche et gras (comme une raclette par exemple), il est agréable de venir casser ce côté lourd avec une bière plus acidulée. Cela permet de rincer le palais et de repartir de plus belle pour une deuxième tournée de fromages. A l’inverse, quand le repas est assez acidulé on privilégiera une bière liquoreuse et un peu plus ronde en bouche. Vous verrez, l’équilibre est flagrant et le résultat est délicieux ! 

 

La Fada Blonde (bière blonde assez légère) + olives épicées = ✅

La triple Sainte Geneviève de Demory Paris (bière assez puissante) + tarte au citron =  ✅

 

 

Avant de vous laisser partir à l’aventure des goûts et des associations, on déconseille tout de même d’accorder des bières brunes avec du poisson, par exemple. Les deux goûts étant très forts et différents, il est difficile de leur trouver un accord harmonieux.
Idem pour les bières acides et les plats acides (par exemple : lambics et gueuzes ne font pas bon ménage avec les fromages frais). 

 

Après ce ne sont que des conseils, vous pouvez tout à fait tester et nous dire si vous avez aimé !

N’hésitez pas à nous partager vos dernières créations sur notre page Instagram !