Les néo-brasseries de Paris

Les néo-brasseries de Paris

LiEUX - Brasseries

Les brasseries ? À Paris, ces établissements populaires font un retour triomphant… dans un style légèrement plus léché.

Bouillon Chartier

 

Of course, le Bouillon Chartier n’est pas nouveau, ça se saurait. Il fait office de référence depuis 1896 du côté des Grands Boulevards. Mais là, on parle de son petit frère qui vient tout juste d’apparaître boulevard Montparnasse. D’apparaître… ou plutôt de réapparaître. Avec son style art nouveau, il a gardé tout son jus du début des années 1900 avec les serveurs à l’ancienne, la note sur la table et des prix bas.

 

Bouillon Pigalle

 

Le Bouillon Pigalle a beaucoup fait parler de lui à son ouverture, fin 2017, et ça n’est pas prêt de s’arrêter si l’on se fie à la file d’attente qui ne cesse de s’allonger devant l’entrée. Parisiens et touristes se pressent midi et soir dans cette néo-brasserie qui fait le show. Avec 300 couverts, vous pouvez inviter toute votre bande de potes sans vous soucier d’être trop nombreux. Au menu ? Grandes tables et petits prix.

 

 

Auteuil Brasserie

 

Parce qu’on est chauvin et fier de l’être, on s’accapare souvent le titre de chef de file de la gastronomie mondiale. Sauf qu’on est quand même vachement friand de ce qui se passe chez nos voisins italiens. Alors quand on mixe les deux, c’est bonheur. Comme à la brasserie Auteuil, un lieu chaleureux qui se la joue rital et fait la part belle aux spécialités toscanes. Combo magique.

 

Lazare Paris

 

Autre néo-brasserie qui a fait ses preuves : Lazare. Situé sur le parvis de la Gare Saint-Laz, la brasserie Lazare propose une cuisine franchouillarde mais haut de gamme. Vous êtes prévenus, ça n’est pas du bouillon.