L’autre symbole de l’Irlande

L’autre symbole de l’Irlande

LiEUX - Biéro-tourisme

L’Irlande c’est le trèfle à quatre feuilles, les leprechauns, les harpes mais aussi… Guinness ! Quand on voit une stout avec une robe noire et la mousse blanche, c’est plus fort que nous, on pense direct à l’Irlande et à Guinness. Pourquoi ?

Guinness : la bière mythique 

Tout commence en 1752 quand Arthur Guinness hérite de 100 livres. Avec cet argent en poche, il ouvre sa première brasserie à Leixlip en Irlande. Puis, à 34 ans, il n’a qu’une envie : rejoindre Dublin pour lancer sa propre brasserie. En 1759, il trouve une bâtisse désaffectée en plein coeur de la capitale, à St James Gate. Pour l’obtenir il signe un tout petit bail d’à peine 9000 ans ! C’est à ce moment précis qu’Arthur se met à brasser...de l’Ale. Eh oui, il n’a commencé à brasser de la Porter et de la Stout qu’en 1799. Après plusieurs tentatives de recettes, il finit par être pleinement satisfait de sa nouvelle bière à la couleur noire, et il la baptise de son nom : Guinness. Malheureusement Arthur meurt en 1803, et c’est son fils, Arthur Guinness II qui reprend le flambeau. 

La brasserie connaît un succès immédiat partout en Irlande. Et au lieu de se contenter de cette reconnaissance nationale, elle prend des risques et exporte sa bière. Pour preuve, à l’époque, les traversées en bateau étaient risquées car longues et périlleuses. Mais en 1858 Guinness exportait déjà ses bières jusqu’en Nouvelle-Zélande ! Grâce à cette initiative, sa renommée s’est rapidement bâtie et s’est étendue au monde entier.

En 1973, la St James Gate Brewery arrête de brasser de la Porter et se concentre sur la stout qui va devenir son produit phare. Le succès de la brasserie est tel qu’elle devient un symbole de l’Irlande et fait partie du patrimoine culturel. La St James Gate Brewery, toujours ouverte et en activité aujourd’hui, 260 ans après son ouverture, est désormais une vraie attraction touristique de Dublin. 

D’ailleurs, le bail de 9000 ans est exposé au centre de la brasserie, même si la brasserie a depuis été rachetée par les héritiers Guinness. 

En noir et blanc

La stout Guinness, ce n’est pas une bière comme les autres. Aujourd’hui quand on dit ‘Stout’ on pense directement à Guinness, et pour expliquer ce qu’est une Stout on prend Guinness en exemple.

Elle est notamment connue pour sa robe légendaire : elle est d’un noir ébène trompeur. Parce que non, en vrai de vrai, elle n’est pas noire mais bien rouge rubis. Un rouge tellement profond qu’il tire sur le noir. La bière est toujours couronnée d’une épaisse mousse blanche et crémeuse qui est le résultat d’une gazéification à l’azote. On la connaît d’ailleurs pour ces deux couleurs caractéristiques : le noir et le blanc. 

Guinness possède un goût tout particulier qui est obtenu grâce à la torréfaction du malt d’orge. L’orge est chauffé à 232°C et c’est ce qui donne à sa robe sa couleur si sombre et cette saveur si particulière. En bouche, on peut sentir des arômes caramélisés, voire même de café qui sont contrebalancés par son amertume. Bref, l’équilibre parfait. 

 

Guinness et le 17 mars 

Le 17 mars on célèbre un des Saints Patrons irlandais : Saint Patrick. C’est donc une fête typiquement irlandaise… Comme Guinness !