Les drêches au service du design

Utiliser la drêche de bière pour créer des meubles design

BiÉROLOGiE - Grand Champ

Quand on brasse de la bière, à la fin du processus, il reste des grains de céréales qui sont aussi appelés “drêches”. Alors pour ne pas avoir ces restes sur les bras, les brasseurs redoublent d’idées.

C’est la drêche

 

Dans les zones rurales, on récupère ces drêches et on les transforme pour en faire de la nourriture pour les animaux ! Évidemment, c’est plus compliqué pour les brasseurs des villes : pas de ferme à proximité donc pas de possibilité de recycler ces drêches de cette façon. 

 

Chaque année en Europe on retrouve entre 3 et 4 millions de tonnes de drêches. Il faut donc savoir les revaloriser pour éviter de gaspiller et de créer des millions de tonnes de déchets. C’est comme ça que certains ont eu la géniale idée de recycler les drêches pour en faire de la farine, on vous en avait déjà parlé juste ici

Et d’autres ont eu l’idée d’utiliser ces drêches au service du design. 

 

Nouveau look pour une nouvelle vie de drêche

 

C’est le cas de Franck Grossel. Ce jeune ébéniste, tout fraîchement diplômé de l’Ecole de Design Nantes Atlantique, a décidé d’allier le bois aux drêches pour créer des meubles originaux et design. Son but ? Faire de ces déchets des matières premières. 

La drêche est un matériau très agréable à manier puisqu’elle est assez souple, imperméable et résistante. De plus, lors du brassage on produit du sucre qui s’avère être un liant naturel très efficace : en gros ce sucre fait un peu office de colle, donc pas besoin d’en utiliser des tonnes. 

Grâce à tous ces avantages, Franck Grossel créé des prototypes de tabourets réalisés à partir des drêches. L’objectif de ce jeune créateur est de proposer un produit 100% recyclable, inoffensif pour l’environnement comme pour l’humain, le tout avec un faible impact carbone. 


Et là on a envie de dire… on signe où ?