Le boom des brasseries artisanales

Beertime Le boom des brasseries artisanales

4388 vues

Le boom des brasseries artisanales

 

Soif d’authenticité ? Vous n’êtes pas le seul ! Il n’y a qu’à voir le succès rencontré par les brasseries artisanales un peu partout dans le monde. On vous explique tout sur ce phénomène qui a la mousse en poupe…

 

Histoire d’une résurrection

Les brasseries artisanales ont réapparu au Royaume-Uni dans les années 70. Le mouvement a pris de l’ampleur aux États-Unis, porté par la volonté de retrouver de la proximité et de la diversité dans la production de la bière. Créativité, brassage traditionnel ou expérimental, respect du terroir et utilisation des produits régionaux sont quelques-uns des principes qui guident l’élaboration de ces bières artisanales. On parle aussi de micro-brasserie et de « craft-beer ».

 

Brasserie artisanale vs brasserie industrielle ?

Même si cette distinction est un peu artificielle, elle a du sens en terme de volume de production :

- une micro-brasserie produit moins de 1 000 hectolitres/an ;
- une brasserie artisanale entre 10 000 et 200 000 hectolitres/an ;
- la production d’une brasserie industrielle se chiffre en millions d’hectolitres/an !

Au-delà des chiffres, les techniques de brassage de la bière varient également. La plupart des bières dites artisanales ne sont pas pasteurisées et la refermentation en bouteille est largement employée. Autre différence : l’aptitude des brasseurs artisanaux à innover dans le choix des malts, des houblons, des levures, des parfums (châtaigne, nougat, miel, chanvre…) ou des méthodes de vieillissement (tonnelets en bois).

 

La France en pointe !

Au début des années 80, il ne restait que 22 brasseries dans l’Hexagone, et ce n’est qu’en 1985 que sont apparues les deux premières micro-brasseries françaises. En 2010, on en dénombrait 339, puis 442 en 2012. Aujourd’hui, il en existe plus de 630. C’est dire si l’univers de la bière artisanale est en ébullition !

 

Le meilleur côtoie parfois le pire dans les bières artisanales, mais la surprise est toujours dans la bouteille !