La bière asiatique, plus gros marché de la bière

2785 vues

La bière asiatique, plus gros marché de la bière

 

La consommation de bière en Asie est inférieure à 20 litres par personne et par an, bien loin derrière l’Europe et les États-Unis. Et pourtant, c’est le plus grand marché de la bière au monde ! Forcément, plus de 4 milliards d’habitants, ça aide à faire mousser les chiffres…

 

Un marché considérable !

Depuis 2010, révolution dans les chopes, les brasseurs asiatiques brassent plus que leurs confrères européens : 32,4 % de la production mondiale contre 30,5 % en Europe (source Kirin Holdings 2010). C’est la Chine qui représente la plus forte demande, avec plus de 70 % de la consommation totale de bière en Asie. Avec 9 %, le Japon est en deuxième place. Viennent ensuite le Vietnam (4 %), l’Inde (3 %) et la Corée du Sud (2,8 %).

Une histoire qui n’a pas eu le temps de fermenter

L’Asie est un continent ancien à la culture développée, et on y a produit différentes boissons fermentées au cours des siècles. La plus célèbre d’entre elles est le saké japonais, qui n’est pas très différent de la bière. C’est lui aussi un « alcool de grain fermenté » qui s’obtient par ébullition du riz et fermentation de l’extrait de levure ajoutée au moût. Cependant, la bière asiatique ne trouve pas ses origines dans ses différentes cultures, mais dans les traditions de brassage du Vieux Continent. Quel que soit le pays, ce sont en effet les Européens (Anglais, Allemands, Hollandais) qui importèrent les technologies du brassage à l’époque de la colonisation. Ce sont même eux qui fondèrent la plupart des premières brasseries !

 

Au Japon, un pur produit d’importation…

Le Japon est l’un des rares pays d’Asie (et du monde) à n’avoir jamais été colonisé. De plus, l’orge et le blé n’y poussant pas, c’était mal parti pour la bière ! Malgré cela, c’est aujourd’hui la boisson alcoolisée favorite des Japonais : à la fois la plus produite (3,5 milliards de litres en 2010 vs 425 millions de litres de saké) et la plus consommée (45 litres par an et par personne). Comment est-ce possible ? La bière a fait son apparition au cours du XVIIe siècle, lors de la période Edo, importée par des marchands hollandais faisant du commerce avec le pays du Soleil-Levant. Mais ce n’est qu’au XIXe siècle que les premières brasseries japonaises ont vu le jour. Dans les années 1860, le pays fut modernisé par le gouvernement Meiji, dont les réformes s’inspiraient de l’Allemagne unifiée de Bismarck. Ainsi, les Japonais copièrent le système industriel, éducatif et administratif allemand, mais aussi l’art du brassage germanique !

 

De nombreuses variétés nippones !

Même si on trouve plus de 85 types de bières au Japon, on ne peut pas dire qu’elles brillent par leur originalité ni leur caractère. La plupart sont de types de bières germaniques (Schwarzbier, Dortmunder ou Helles) et américains (Lagers). Et la bière la plus consommée reste l’Asahi Super Dry (entendez « super light »). On note tout de même des particularités insulaires du fait de l’adjonction de riz, de patate douce, de soja, etc. dans certaines bières artisanales. Ou encore des curiosités 100 % nippones : les bières de « deuxième » et « troisième type », qui ressemblent à de la bière mais qui n’en sont pas (créées pour contourner les taxes très élevées sur ce produit) ; les « kodomobīru » (des bières sans alcool) ; ou, dernière innovation en date, la bière au collagène développée par Suntory, pour garder la peau plus belle !

Zoom sur le géant chinois…

En Chine aussi, la bière ne pétille que depuis peu de temps. La première brasserie a ouvert en 1903, dirigée par des colons allemands, dans la ville de Quingdao. Ça vous dit quelque chose ? La bière chinoise la plus connue au monde n’est pourtant pas la bière chinoise la plus vendue au monde !
À moins d’avoir été en Chine, vous avez peu de chances de la connaître : c’est « La Snow ». Quelque 10,3 milliards de litres de ce breuvage ont été consommés en 2013, avec presque 22 % de part de marché. Et ce n’est pas tout : dans les 10 marques de bière les plus vendues au monde, deux encore sont des bières chinoises ! 

 

* Source : Article Marketing Chine