A la decouverte des bieres irlandaises…

Beertime La biere l autre religion de l Irlande

3734 vues

À la découverte des bières irlandaises…

 

Difficile de parler d’Irlande sans évoquer la bière irlandaise et les pubs ! Pas étonnant, puisque ce pays se place dans le trio de tête des consommateurs de bière. Avec un pub pour cinquante habitants en moyenne, il faut dire qu’il y a de quoi faire…

 

Une histoire vieille comme Saint-Patrick

Bière et Irlande sont liées depuis la nuit des temps. La légende raconte même que Saint-Patrick en personne possédait son propre brasseur, un prêtre nommé Mescan. Comme dans de nombreux pays d’Europe, ce sont d’ailleurs les moines qui se sont spécialisés dans le brassage de la bière jusqu’au XVIIIe siècle, «brass » signifiant « malt » en celte. Cette tradition dans la fabrication de la bière (et la consommation !) s’est perpétuée jusqu’à aujourd’hui, devenant indissociable de l’imaginaire collectif irlandais.

 

Stout toujours prête !

Jusqu’au XVIIIe siècle, les Ales dominaient le marché irlandais et étaient produites dans de petites brasseries, les « cottage breweries ». Puis, en 1756, un certain Arthur Guinness s’installa à Dublin pour produire une bière noire, inspirée de la « Stout Porter » inventée à Londres quelques années auparavant. A l’origine, spécialisées dans le brassage d’ale,  les brasseries Guinness se lancèrent dans la Stout,  afin de suivre le marché irlandais. Succès immédiat, l’eau de Dublin étant à l’époque idéale pour brasser cette bière forte et reconstituante, qui fut rapidement copiée par de nombreux concurrents… Là encore, rien d’étonnant : stout signifie « Robuste, fort, fier », comme un Irlandais !

 

La star des bières irlandaises 

Même si l’on trouve aussi des Ales rousses et depuis une dizaine d’années de nombreuses bières artisanales, la Stout reste LA bière irlandaise par excellence. Elle est brassée à partir d’un moût caractérisé par sa teneur en grains hautement torréfiés. La servir est tout un art : tirage très lent, remplissage du verre en deux temps pour qu’une mousse crémeuse se forme, attente de quelques minutes, et le festin commence ! Elle s’accommode d’ailleurs très bien de mets typés comme du chorizo, des huitres ou des fromages de caractère de type bleu !

 

Stout & Porter, une fine différence !

D’une robe légèrement foncée, les Porters disposent d’un corps plus léger avec plus de houblon et une légère pointe de fumé. De leur coté, les Stouts sont reconnaissables par leur noirceur, une saveur ronde et onctueuse, liée l’utilisation de céréales tel que le froment ou l’avoine réputés pour leur force !

 

Ce qu’il faut retenir :

-       En Irlande, le brassage a été perpétué par les moines, véritables spécialistes de la bière jusqu'au XVIIIème siècle

-       A la même période, on assiste à l’expansion de « bière noire » : la Stout Porter

-       C’est le moût doté d’une teneur en grains hautement torréfiés utilisé pour le brassage, qui donne à la Stout une robe sombre et des arômes caféinés.

  

 

 

En savoir plus sur les bières irlandaises