bière sans alcool, 1664 Blanc, verre

845 vues

Bière sans alcool : découvrez tous ses secrets de brassage

La bière sans alcool est venue révolutionner le quotidien des amateurs de bière. En effet, elle a le même goût et est aussi rafraîchissante qu’une bière ordinaire, mais sans alcool !

 

La bière sans alcool, vraiment sans alcool ?

On entend régulièrement que les bières sans alcool contiennent en fait de l’alcool. Cela peut sembler paradoxal, et pourtant, c’est généralement vrai !

En effet, en France, une bière sans alcool peut avoir cette appellation dès lors qu’elle contient moins de 1,2 % d'alcool.

Ces bières sans alcool ont aussi la couleur, les arômes et les saveurs d'une bière alcoolisée!

Aujourd’hui, il existe de nombreuses bières sans alcool pour plaire à tous les goûts. Leurs arômes, leur pétillance, leur amertume, leur mousse, leur robe varient, afin que chacun puisse trouver la bière sans alcool de son goût.

Par exemple, la bière 1664 existe aussi en version sans alcool.

 

Existe-t-il des bières VRAIMENT sans alcool ?

Pas de panique, il existe aussi des bières à 0,0 degré d’alcool et des boissons à base de bière absolument sans alcool.

La Tourtel Twist par exemple est une boisson sans alcool à base de bière aux jus de fruits. Elle propose un bel équilibre entre le goût bière et le goût fruité !

Découvrez la Tourtel Twist !

 

Comment s’obtient une bière sans alcool ?

Pour créer une bière sans alcool, on suit toutes les étapes de fabrication d’une bière traditionnelle : brassage, fermentation, garde, filtration, etc. Ce qui change, c’est que l’on ajoute une étape de filtration supplémentaire ou de désalcoolisation à la fin, pour faire diminuer le taux d’alcool.

 

Toutes les étapes de fabrication d’une bière traditionnelle.

Toute une partie du procédé est exactement le même que pour une bière classique :

Le brassage : pour créer les arômes de la bière.

Le brassage a pour but d’obtenir un liquide sucré appelé « moût » à partir du malt d’orge, de l’eau et du houblon. Cette étape dure environ 8h.

 

La fermentation : pour donner le pétillant et la richesse aromatique.

La fermentation rapide a pour objet de transformer le moût en boisson alcoolisée. Ce procédé dure environ 7 jours.

 

La garde : pour permettre à la bière de mûrir et d’affiner son pétillant.

La bière repose à une température proche de 0°C pendant minimum 3 jours.

 

La filtration : pour apporter à la bière sa transparence et sa brillance.

Cette étape a pour objet d’éliminer les dernières cellules de levure. Seul le meilleur du liquide est retenu.

 

Rendez-vous sur notre page Cercle Mousse pour retrouver tous les secrets de la fabrication de la bière dans notre formation.

 

Pour une bière à très faible pourcentage d’alcool : une filtration spéciale.

Alors qu’elle est entreposée dans une cuve, on fait subir à la bière une forte pression, afin que celle-ci passe à travers un micro-grillage qui va retenir les molécules d’alcool et laisser passer les autres éléments présents dans la bière. Cette technologie de pointe permet de conserver un goût affirmé.

 

Pour une bière à 0,0% d’alcool : la désalcoolisation.

La désalcoolisation a pour but de retirer entièrement l’alcool de la bière et donner ainsi le 0,0% d’alcool. L’alcool produit au cours de la fermentation est entièrement retiré par évaporation.

 

Comment sont brassées les bières blanches sans alcool ?

 Il existe aussi des bières blanches sans alcool, comme la 1664 Blanc sans alcool, par exemple.

Pour la fabriquer, il s’agit exactement du même procédé qu’évoqué plus haut.

 

Ce qui change, ce sont les céréales utilisées et leurs proportions dans la recette initiale. 

La bière blonde est brassée à partir de houblon et d’orge malté et torréfié.

La bière blanche est généralement faite avec du houblon et au moins 30% de froment (blé tendre), qui peut être malté ou non.

 

Bière sans alcool et bière sans sucre : quelle différence ?

Il existe parfois une confusion entre les bières sans alcool et les bières sans sucre.

Sans doute est-ce dû au fait que moins une bière contient d’alcool, moins elle est calorique. Par exemple la 1664 blonde sans alcool contient seulement 25 Calories pour 100ml (soit 62,5 Calories pour un verre de 25 cl).

 

En revanche, les bières qualifiées de « sans sucre » sont souvent des bières alcoolisées. Elles contiennent simplement moins de glucides et sont donc moins caloriques qu’une bière ordinaire. Mais il serait inexact de dire qu’elles contiennent « Zéro Sucre ».

 

Envie d’aller plus loin ? Découvrez notre article : La bière sans alcool on l’aime sans modération !