Un Master, option Bière

Un Master, option Bière

BiÉROLOGiE - Grand Champ

Ça commence dans un faitout, un après-midi de juillet. On passe ensuite à la dame-jeanne. Puis on finit par la baignoire. Grâce à Internet, brasser sa bière n’est plus si compliqué. Et depuis 2007, on peut même l’apprendre… à la fac.

Le cours qui brasse pas de l’air

 

Certains peuvent suivre et obtenir un Master Bière. Ou du moins, un master Sciences de l’ingénieur, spécialité Génie biotechnologique et management en agro-industries. Mais revenons à cette histoire de Master Bière pour vous montrer qu’on n’est pas en train de blaguer. 

Car faut l’avouer, il serait surprenant d’avoir dans notre emploi du temps un cours de brassage de bière. Et pourtant, c’est bien la réalité de plusieurs étudiants de l’Université de la Rochelle. Le projet initial, c’est Fréderic Sannier, un prof de biotechnologie qui l’a inventé. Pour rendre la science plus attractive aux yeux de ses étudiants, il décide en 2000 de mettre en place une microbrasserie au sein même de la faculté. C’est la naissance de la bière pédagogique et de La Science Infuse, le petit nom de cette bière entièrement fabriquée par les étudiants.

 

Une reconversion qui fait des bulles

 

Le mouvement lancé par ce professeur est précurseur, au vu de l’engouement pour la bière artisanale et l’explosion du nombre de microbrasseries à travers l’Hexagone. Depuis, la faculté a professionnalisé le cours en créant un diplôme « Opérateur de brasserie ». Le master accueille donc des dirigeants ou salariés de brasseries et de microbrasseries qui souhaitent en apprendre davantage, mais aussi des personnes voulant se former au métier de brasseur ou s’insérer dans cette branche. Les sujets, abordés de manière scientifique et pratique, sont un vrai plus. Et le succès est déjà au rendez-vous puisque des candidats de toute la France se pressent pour passer le diplôme. On attend de pied ferme le discours de fin d’année.

beertime-un-master-option-biere-2.jpg