Il était une fois la bière !

#Beertime Bière blonde L'histoire de la bière

4209 vues

Il était une fois la bière !

 

Difficile de résumer l’histoire d’une boisson vieille de 6 000 ans ! Surtout qu’aux faits historiques s’ajoutent des légendes épiques. Quelques repères pour vous y retrouver dans l’univers de la bière ? C’est par ici !

 

Une boisson née par hasard !

L’existence de la bière il y a 6 000 ans est attestée par les premiers écrits humains retrouvés en Mésopotamie. Mais son « invention » résulterait d’un « accident » ! Les Sumériens se nourrissaient essentiellement de pain de céréales, tellement dur qu’ils le trempaient dans l’eau pour le manger. Un jour, un Sumérien aurait mis de côté sa « soupe au pain » pour la consommer plus tard. Par l’intervention (divine ?) de levures sauvages, celle-ci aurait fermenté, se transformant en bière ! Mythe ou réalité, les Sumériens appelèrent leur bière « Sikaru », qui signifie « pain liquide ».

 

 

 

 

L’histoire de la bière en quatre actes :



-  Acte I : pain liquide et vin d’orge
Par la suite, les Babyloniens puis les Égyptiens adoptèrent la bière comme boisson nationale, sous le nom de « vin d’orge » (ou Zhytum). À la même époque, à l’autre bout du monde, les Chinois fabriquaient également leur « bière », le Tsiou, une boisson à base de millet assez enivrante.


-  Acte II : Cervoise pour tout le monde
Inventée par les Romains, la Cervoise fait référence à la déesse des moissons Céres. En revanche, les Gaulois ont inventé le foudre et le tonneau en bois, ce qui a facilité la conservation et le transport de la Cervoise.


-  Acte III : Houblon et bières d’Abbayes 
C’est dans les monastères que vont se développer deux innovations techniques majeures : l’introduction du houblon vers l’an mille, et la mise au point de la fermentation basse de la bière vers le XVe siècle en Bavière. Le mot « bierre » (écrit en vieux français avec deux « r ») apparaît d’ailleurs pour la première fois dans un édit de Philippe III de Bourgogne en 1435.


-  Acte IV : des bières industrielles aux micro-brasseries
La bière « moderne » naît véritablement au XIXe siècle. En 1860, dans la ville de Pilsen, on perfectionne la fermentation avec la Pils, bière blonde dorée et limpide qui conquerra le monde. L’invention de la réfrigération artificielle en 1875, les recherches sur la fermentation et la pasteurisation, puis sur la culture des levures, développera l’essor industriel des brasseries. Depuis les années 70, on assiste à un retour des bières artisanales et traditionnelles. C’est le phénomène des micro-brasseries (ou craft beers), qui redonne toutes ses lettres de noblesse à la divine mousse !

 

Le saviez-vous ?

La brasserie Carlsberg à Copenhague est un haut lieu de l’histoire de la bière. Joyau de l’architecture industrielle du XIXe siècle et du début du XXe siècle, elle a vu passer des savants comme Pasteur et le Danois Emil Christian Hansen. Leurs travaux ont permis de mettre au point une levure qui a servi directement à la fabrication de la bière Carlsberg et qui est aujourd’hui utilisée par la plupart des brasseurs de la planète pour la Lager.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici

 

Ce qu’il faut retenir !

-       Les premiers écrits attestent de l’existence de la bière, il y a 6000 ans en Mésopotamie. Ce liquide est alors appelé « vin d’orge »

-       Perfectionnée par les romains à l’antiquité cette boisson devient par la suite Cervoise

-       Le mot bierre apparaît pour la première fois en 1435 dans la langue française

-       La forme de bière dite moderne voit le jour au XIXe siècle grâce à l’essor de la Pils.